Menu secondaire

+33 (0)3 88 49 77 78 contact@calis-pac.fr

Idées reçues

La Pompe à Chaleur (PAC) est un système de chauffage incontournable dans la recherche d’économies d’énergie.

Elle souffre pourtant d'idées reçues : voici une compilation des plus tenaces...

FAUX ! Bien sûr, les PAC air/eau coûtent plus cher que les chaudières classiques. Elles demeurent, néanmoins, plus économiques. Elles permettent de réaliser jusqu’à 70% d’économie d’énergie par rapport à un chauffage électrique ou à énergies fossiles puisque ces appareils transforment leur propre consommation électrique en source de chaleur. Ajoutons aussi que le principe de la PAC air-eau repose sur une source d’énergie gratuite et inépuisable. Elle capte les calories présentes dans l'air extérieur et les restitue en chauffant l'eau de vos radiateurs ou de votre chauffage au sol ou de votre eau chaude sanitaire.
FAUX ! La PAC air-eau peut garantir un fonctionnement optimal et durable avec très peu d’entretien. Pour les PAC de plus de 12kW, une visite d’entretien annuelle par un professionnel est obligatoire.Un contrat d’entretien vous est proposé lors de la vente.
FAUX ! Il existe toutes sortes de Pompes à Chaleur et de toutes les tailles. Certains appareils sont prévus pour chauffer une maison avec piscine et d’autres adaptés pour des immeubles collectifs. Quelle que soit votre habitation, vous pouvez profiter de ce type d’installation, il suffit juste de disposer d’un circuit de chauffage central et d’un espace extérieur aéré.
FAUX ! Elle sert avant tout à chauffer une habitation par injection d’eau chaude dans un circuit de chauffage central existant ou d’un plancher chauffant. Pour obtenir de l’eau chaude sanitaire (ECS), il faut coupler la Pompe à Chaleur à un système de production d’ECS par l'intermédiaire d'un ballon spécifique.
FAUX ! Les PAC émettent toutes un bruit de fond au niveau de l’unité extérieure, là où les calories de l’air sont captées et extraites. Velum propose des unités extérieures conçues pour limiter le bruit et ne dégagent qu’un léger ronronnement.
FAUX ! Elle sert avant tout à chauffer une habitation par injection d’eau chaude dans un circuit de chauffage central existant ou d’un plancher chauffant. Nos PAC sont toutes équipées d'origine d'une option permettant d'inverser le cycle de production de chaleur et ainsi faire du rafraîchissement ou de la climatisation par l'intermédiaire de matériels spécifiques. 
FAUX ! En tant que PAC avec un Coefficient de Performance (COP) supérieur à 3.4, la PAC air-eau est éligible au crédit d’impôt à hauteur de 30%.

PAC géothermiques :

FAUX ! Il existe plusieurs types de géothermie. La version haute température que l'on peut avoir en tête avec de grandes canalisations et de jets de vapeur est effectivement réservée aux zones géologiquement actives et est, la plupart du temps, destinée aux grosses installations. La géothermie des pompes à chaleur pour locaux d'habitations est en fait basse température et récupère la chaleur du sol, ce qui la rend utilisable quasiment n'importe où.
FAUX ! Le réseau de captage vertical, réussit à capter les calories du sol (environ 12°C). Sous nos latitudes, cela permet de bénéficier d'un chauffage toute l'année, sans avoir besoin d'un chauffage d'appoint.
FAUX ! La PAC est un appareil qui consomme de l'énergie électrique pour pouvoir rendre entre 3 et 4 fois plus d'énergie sous forme de chaleur. Ainsi, pour chaque kW consommé, elle restitue de 3 à 6 kW en chaleur.
FAUX ! Une PAC géothermique ne requiert pas plus d'attention qu'une chaudière par exemple. La révision se fait une fois par an et consiste en une vérification des pressions et des températures, ainsi que d'un contrôle de fonctionnement des sécurités, etc.... En prenant bien soin de ces éléments, la durée de vie est nettement augmentée.
FAUX ! Une PAC géothermique s'intègre comme une chaudière classique au circuit de chauffage central de la maison. Il faut simplement avoir assez de terrain  pour pouvoir implanter des sondes verticales ou horizontales permettant de capter les calories dans le sol. 
Go to top